compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2012

John Rechy : Cité de la nuit

Rechy Livre mages.jpgJohn Rechy est né à El Paso au Texas, Cité de la nuit, son premier roman est paru en 1963. Roman autobiographique le livre nous plonge dans la vie quotidienne d’un tapin homosexuel à travers son errance américaine, New York, Chicago, Los Angeles, San Francisco, La Nouvelle Orleans etc. Ici, nous ne côtoyons que michés, tapins, travestis, tapettes, hommes femmes, femmes hommes, perversions. Très bien écrit, le texte ne dit que rarement le glauque, il ne fait que le suggérer, rappelons nous qu’il a été publié en 1963, s’il était paru de nos jours aucun détails sordides ne nous auraient été épargnés, on aurait « gagné » en précisions mais on aurait perdu en émotion. Car ce bouquin est très fort, ponctué de rencontres qui sont autant de portraits d’hommes à la marge, toujours seuls ou sachant qu’ils le seront bientôt, vivant des doubles vies pour certains, cachés derrière des masques de respectabilité, l’outing n’étant pas encore à la mode. Vous n’êtes pas obligés de lire ce livre mais l’ignorer, c’est passer à côté d’un grand bouquin.

 

Un court extrait : Dans un bar, Chi-Chi un travesti baraqué est pris pour cible par un groupe de touristes qui veulent rapporter une photo/preuve de la dépravation qui règne àla Nouvelle Orleans pendant le carnaval :

« Car Chi-Chi, toujours menaçant, est planté devant le type et les autres. Et le type ne bouge pas, comme si les yeux de la tapette qui le regardent du fond d’un monde étrange, interdit, non seulement empêchaient son doigt de faire jouer le déclic mais lui adressaient un avertissement plus subtile. Chi-Chi est bien de toute évidence un homme tandis qu’il tient tête au groupe qui le cerne et qu’il crie : « Putains de vos pères ! Je vous prends tous ensemble ou un par un ! Prouvez-le Moi que Vous êtes des durs ! Qui veut commencer ? – qui veut commencer ? Tous ensemble ? Venez-y » Et le poing attend. »

 

Rechy 6fcb28a4-250wi.jpgJohn Rechy     Cité de la nuit    Gallimard    

13:48 Publié dans Etrangers, ROMANS | Tags : john rechy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.