compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2021

David Lodge : Changement de décor

david lodgeDavid Lodge, né en 1935 à Brockley dans le sud de Londres, est un universitaire spécialiste de littérature et un écrivain britannique. En 1987, il abandonne l'université, avec le titre de Professeur honoraire, afin de se consacrer entièrement à l'écriture, mais aussi en raison d'un problème d'audition et des conséquences de la politique de Margaret Thatcher. Il est l’auteur d’une œuvre importante comprenant essais critiques et romans. Changement de décor, publié en 1975 a été traduit en 1990.

Le roman se déroule en 1969, entre deux universités jumelées, l’une en Angleterre et l’autre dans la baie de San Francisco aux Etats-Unis, ce qui autorise les échanges de professeurs. Philip Swallow l’anglais part en Californie tandis que Morris Zapp débarque dans les Midlands. Le premier laisse sa femme et ses enfants, l’autre son épouse qui a d’ailleurs demandé le divorce. Changement de décor pour nos deux lascars, à une époque en pleine mutation…

On notera que c’est avec ce livre que David Lodge entamera une série de romans traitant de la vie universitaire anglaise et américaine ; un traitement humoristique qui fait de la lecture de ses bouquins un toujours très agréable moment. J’ai même l’impression, que lire ce roman aujourd’hui est encore plus plaisant que de l’avoir lu à l’époque, car le recul – pour ceux qui comme moi ont vécu ces temps – permet de remettre en perspectives les situations décrites et les critiques ironiques sous-jacentes.

1969, année érotique comme disait l’autre, la libération sexuelle et les revendications de toutes sortes étaient à l’ordre du jour principalement dans les milieux étudiants : écologie, mouvements féministes, à bas la police etc. je ne vais pas vous repeindre le tableau d’alors, qui, et c’est en cela que je me suis régalé à le lire aujourd’hui, recoupe les revendications sociétales de maintenant. La vie n’est qu’une longue spirale où la progression ne se fait qu’en revenant en arrière pour ensuite progresser…

C’est dans ce décor général que l’Anglais très plan-plan débarque en Californie, haut-lieu de l’émancipation, à l’inverse, l’Américain se retrouve dans un décor plus morne à première vue. Sans trop entrer dans les détails tous très amusants, les deux professeurs vont faire connaissance avec leurs femmes respectives, des liaisons dangereuses vont se créer, les couples vont peut-être exploser mais astuce finale de l’écrivain, une rencontre au sommet entre les quatre protagonistes doit décider du sort de leurs unions, or quand le livre s’achève le suspense reste entier : les partenaires retrouvent leurs conjoints ? Les échanges sont entérinés ? Ou mieux encore, pour rester dans la tonalité de l’époque, quand y-en a pour deux, y-en a pour quatre ? Les connaisseurs de l’œuvre de Lodge le savent, la réponse viendra dans un autre roman, Un tout petit monde, paru en 1984.

Un roman très plaisant, comme d’habitude avec David Lodge.

 

 

« Ce que je veux dire, c’est que mentalement, vous sentez que vous arrivez au dénouement du roman et vous vous y préparez. En lisant, vous êtes bien obligés de constater qu’il ne reste plus qu’une page ou deux dans le livre, et vous vous apprêtez à le refermer. Dans un film, en revanche, pas moyen de le savoir, surtout maintenant que les films sont structurés de façon beaucoup plus lâche et plus ambigüe qu’autrefois. »

 

 

david lodgeDavid Lodge   Changement de décor   Rivages poche  - 371 pages –

Traduit de l’anglais par Maurice et Yvonne Couturier

 

07:00 Publié dans Etrangers | Tags : david lodge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire