compteur de visite html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2012

Germain & Géga : Le dico flingueur des Tontons

Germain Livre 1288525913.jpgQui n’a jamais vu (et revu) le film de Georges Lautner Les tontons flingueurs, réalisé en 1963, n’a jamais rien vu ! C’est à partir de ce postulat que Stéphane Germain spécialiste de l’œuvre, aidé par Géga pour des caricatures illustratives, s’est lancé dans la rédaction de ce merveilleux ouvrage.

Conçu comme un réel dictionnaire dont les entrées débutent par Audiard pour se clorent sur Volfoni, Stéphane Germain nous dévoile des aspects plus ou moins connus de ce film entré dansla légende. Bienentendu Michel Audiard occupe à lui seul une quinzaine de pages car sans ses dialogues de génie point de film mémorable. Bernard Blier, Lino Ventura, Francis Blanche tiennent aussi leur place, et pour les plus jeunes qui n’ont pas connu cette époque sont aussi cités Robert Dalban, Mac Ronay et Dominique Davray.

A côté de ces fiches signalétiques, l’auteur met au jour des détails qui auront échappé aux spectateurs moins avertis, le nom de la marque inscrit sur la boite de biscuits où Robert Dalban récupère son révolver, le nom marqué sur la bouteille de la fameuse scène de la cuisine etc.  

Mais le bouquin ne se contente pas d’éclairer sous un autre angle notre perception ou nos souvenirs liés à ce film, il élargit la réflexion par des notules ou références à d’autres films de la même époque avec un focus en fin d’ouvrage sur huit autres merveilles de ces années, plus ou moins liées aux Tontons flingueurs comme La métamorphose des cloportes, Fleur d’oseille

J’ai peu de choses à dire sur ce livre – ou bien beaucoup trop, au risque de le recopier ici – tant je me suis délecté à sa lecture, le sourire en banane tout du long ; les extraits de dialogues ou l’évocation de scènes du film, m’ont ramené mentalement devant mon écran. Des acteurs inoubliables, des dialogues époustouflants, une réalisation enlevée, tout cela est condensé dans ce livre qui aurait pu entrer dans la collection des « Dictionnaires amoureux ».

La lecture du bouquin n’est pas conseillée, elle est obligatoire et tout excès en est vivement recommandé.  

 

Germain 1.jpgGermain 2.jpgStéphane Germain & Géga  Le dico flingueur des Tontons  Hugo & Cie

 

 

 

 

 

Comment évoquer ce film sans en revoir un extrait :