compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2014

Quels critères pour choisir un roman ?

Nous lisons des bouquins, certains peu, d’autres beaucoup, mais les propositions sont tellement nombreuses que tous, nous devons faire des choix. A partir de ce constat, sur quels critères nous basons-nous pour élire le livre dont nous espérons nous régaler ?

La question paraît saugrenue à première vue mais en y réfléchissant et en me basant sur ma seule expérience, je réalise que les critères de sélection sont innombrables et peuvent varier avec l’âge. Par exemple, quand j’étais (beaucoup) plus jeune, le titre ou la jaquette était certainement prépondérants, l’image d’un pirate ou d’un indien, devait exalter mon imagination par avance. Plus tard, avec Bo Diddley, j’ai appris que « You Can’t Judge A Book By The Cover » et je m’y suis tenu !

Très vite, un bon indicateur de qualité s’est dégagé, l’auteur. Un écrivain dont on a apprécié un ou deux romans donne envie de le suivre et peut même déclencher une addiction. A moins que ce ne soit un genre littéraire comme le polar, les romans de voyages, les drames psychologiques et j’en passe. Ou bien le thème du roman, mais échaudé je lis avec beaucoup de réserve les quatrièmes de couverture ou bien les résumés… J’ai aussi remarqué que je me laissais facilement tenter par des éditeurs ou des collections, le catalogue de chez Gallmeister fait mouche quasiment à chaque fois, tout comme la collection L’Imaginaire chez Gallimard me séduit par sa forme (l’objet livre) comme par son fond (le texte). Ce ne sont que des exemples, personnels.

Les nouveautés littéraires attirent, c’est certain, comme la bougie allumée les papillons la nuit. Mais j’ai appris ( ?) à m’en méfier aussi ; le tamtam médiatique orchestré par les éditeurs lors de la rentrée me devient de plus en plus insupportable, bruit et qualité n’allant pas de paire obligatoirement. A l’inverse, un vieux roman ayant fait ses preuves auprès des critiques comme des lecteurs, sera un choix heureux garanti.

Sinon, je choisis mes lectures en lisant les critiques dans la presse (mais en essayant de lire entre les lignes pour décrypter la vérité, ce qui n’est pas une mince tâche) ou en consultant les billets de quelques blogs (très peu, en fait). J’aime bien aussi, noter les références d’ouvrages cités dans des livres dont j’ai apprécié la lecture.

Plus rarement mais ça arrive, un traducteur attirera mon attention. Personnellement, je suis un grand fan de Philippe Garnier en tant qu’écrivain journaliste ou traducteur (et donc passeur). Ou bien, je sélectionnerai un roman au pif ! Carrément. C’est le cas avec certaines propositions faites par des éditeurs ou des opérations de promotion sur Internet…

Vous le voyez, les critères ne manquent pas, d’ailleurs j’en ai peut-être oubliés ? Pour conclure, il est rare que je me contente d’un seul paramètre, pour affiner mon choix j’essaie d’en marier plusieurs. Disons qu’un auteur et le thème du roman, sont mes principaux critères avec une critique bien troussée lue dans la presse.

Et vous, comment choisissez-vous vos lectures ?

 

 

07:39 Publié dans Les débats | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | |

Commentaires

Rien de bien différent pour moi, sauf en ce qui concerne la presse, que je lis peu (j'ai appris à me méfier des critiques des journalistes, qui en plus racontent bien trop de l'intrigue), mais je fais confiance (trop?) aux blogs, enfin, certains blogs. ^_^
Comme vous, je fais confiance à des éditeurs, tels Gallmeister, Verdier, Phebus, plein d'autres qui, même s'ils n'offrent pas toujours ce qui va nous plaire, au moins font leurs choix personnels, la qualité bien plus que "ce qui va se vendre".
Mais n'oublions pas le plaisir de prendre un livre "au hasard"...

Écrit par : keisha | 27/06/2014

Je ne peux éviter la presse spécialisée si je veux être informé de ce qui sort mais avec les réserves que vous-même soulignez. Quant au bouquin, pris au hasard, j’ai dit que je le faisais moi aussi, mais hélas, le plus souvent je suis déçu….

Écrit par : Le Bouquineur | 27/06/2014

Il faut alors abandonner la lecture et en prendre un autre!

Écrit par : keisha | 27/06/2014

Il est extrêmement rare, je ne pense pas que ce soit arrivé plus de cinq fois dans toute ma vie, que j’abandonne un bouquin commencé ! Si je qualifie un roman de navet sans nom, je veux pouvoir être certain de mon jugement ! Par contre quand je dis que des lectures de romans choisis au hasard m’ont déçu, et là c’est souvent, il s’agit de bouquins pas terribles et dont j’aurais pu me passer…

Écrit par : Le Bouquineur | 27/06/2014

Je choisis en fonction de mes voyages. mais pas forcément des livres de voyages ni des guides; Plutôt la littérature du pays concerné. Et une bibliographie se construit comme un écheveau se déroule. un livre en appelle un autre, puis un autre. Envie de retrouver un auteur, livre cité dans les notes ou la biblio, parfois un titre....
Et puis, il y a les lectures communes avec les copines blogueuses; et enfin les suggestions de Babélio....

Écrit par : miriam | 27/06/2014

Nous avons des points communs mais je note un critère auquel je n’avais pas songé, les romans adaptés aux voyages que l’on fait. Excellent complément à mon billet. Merci Miriam pour votre intervention.

Écrit par : Le Bouquineur | 28/06/2014

Le nom de l'auteur, certains éditeurs (moi, c'est plutôt Christophe Lucquin en littérature et Jigal en polars, mais d'autres aussi), et puis je navigue entre blogs, conseils de libraires ou autres, couvertures, mises en pages, parfois même j'ose l'avouer ici, l'odeur du livre ouvert...

Écrit par : Yv | 28/06/2014

L’odeur d’un livre ouvert ! Si cela n’a jamais été un critère de choix de lecture pour moi, par contre je suis tout à fait d’accord avec vous pour reconnaître que certaines collections (papier, colle etc.) dégagent des parfums enivrants pour l’amateur de livres. Mais nous entrons-là dans le domaine de l’intime, voire du fétichisme ?

Écrit par : Le Bouquineur | 28/06/2014

Les avis de lecteurs, des collègues et des critiques... J'en note bcp trop pour mon rythme...

Écrit par : Theoma | 28/06/2014

Il en est de même pour moi, j’ai beau ne noter dans mon calepin des livres à lire, que ce qui me parait essentiel, la liste ne sera jamais épuisée… d’où ma rage quand je tombe sur des mauvais bouquins !

Écrit par : Le Bouquineur | 29/06/2014

Les commentaires sont fermés.