compteur de visite html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2019

J.K. Huysmans à Paris

huysmansJoris-Karl Huysmans de son vrai nom Charles Marie Georges Huysmans, est un écrivain et critique d'art français (1848-1907). Huysmans était le descendant par son père, d'une lignée d'artistes peintres hollandais. Certains tableaux du plus célèbre de ses ancêtres, Cornelius Huysmans, peintre à Anvers au XVIIe siècle, figurent aujourd’hui au Louvre et c’est pour mieux évoquer ses origines hollandaises, que Huysmans adopta le prénom de Joris-Karl.

A partir de 1876, Huysmans collabore en tant que chroniqueur d’art, à différents journaux pour lesquels il rédige des comptes rendus des Salons de peinture. Il prend la tête du combat visant à imposer l’Impressionnisme au public. Après sa conversion au catholicisme vers 1895 et relatée dans son roman En Route, il publie en 1898 La Cathédrale. Mais on ne peut ignorer d’autres romans tels que A rebours (1884) avec son personnage principal Jean des Esseintes ou bien Là-bas (1891) où il est question de satanisme…

Un écrivain que je vous recommande particulièrement.

Joris-Karl Huysmans est donc né à Paris, le 5 février 1848, au numéro 11 (actuellement le 9) de la rue Suger dans le 6e arrondissement. Une toute petite et étroite rue aboutissant place Saint-André des Arts qui a conservé son caractère très ancien, puisque cette rue qui remonte au moins au XIIème siècle, aurait été ouverte en 1179 sur un vignoble qui s'étendait alors dans le bourg de Saint-Germain.

L’écrivain passa toute son enfance dans cette maison, entre son père néerlandais du nom de Godfried Huysmans, lithographe de profession et sa mère française, Malvina Badin, maîtresse d'école.

 

huysmans

huysmans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Le Bouquineur   Sources : Wikipédia – « Promenades littéraires dans Paris » de Gilles Schlesser (2017) –