Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2018

Didier Pourquery : Petit éloge du jazz

Didier Pourquery Didier Pourquery est un journaliste français, né en 1954 à Floirac, en Gironde. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'ESSEC, Didier Pourquery a collaboré depuis le début des années 1980 à de nombreux titres de presse écrite comme Libération ou Le Monde. Il est l’auteur de plusieurs livres, de l’enquête à l’essai en passant par le roman. Petit éloge du jazz, court texte inédit vient de paraître directement en collection de poche.

Comme son titre l’indique clairement, l’auteur va tenter dans ces quelques pages de nous faire partager sa passion pour la musique de jazz. Didier Pourquery ne s’adresse pas aux spécialistes, bien au contraire, c’est aux autres, ceux qui ne connaissent pas cette musique ou qui n’en ont qu’une vague idée qu’il propose son ouvrage. Honnête, il avoue que c’est « un dithyrambe totalement subjectif » mais on s’en serait douté car c’est le propre du genre…

La construction du bouquin est calquée sur un morceau de jazz typique, une dizaine de chapitres en reprenant la progression musicale : Exposition du thème, Solo de saxophone, Solo de chant etc. et au final, Reprise du thème. Dans chacun d’eux il s’attarde sur quelques artistes célèbres et dont il est particulièrement friand ; je ne peux les citer tous mais on croise évidemment Miles Davis, Charlie Mingus, Archie Shepp, Ella Fitzgerald… Analyse rapide de leurs points forts mêlés à ses expériences personnelles liées à leur découverte ou aux concerts auxquels il a assisté…

L’enthousiasme et l’amour de l’auteur pour le jazz éclatent à chaque ligne, ça saute aux yeux. Mais c’est aussi la limite de ce type d’ouvrage, la musique c’est pour les oreilles !  Aucun livre ne pourra faire aimer la musique – quelle qu’elle soit -, seule l’écoute d’un disque commenté par un connaisseur pourra  vous en faire apprécier les subtilités ou la volonté artistique du musicien, puis, de disques en disques entrant enfin dans le paysage global du genre, vous pourrez voler de vos propres ailes et avoir un avis personnel. Pour tenter de contourner cet écueil prévisible Didier Pourquery nous renvoie à You Tube où il a créé une chaine musicale en 25 albums incontournables et je vous conseille fortement de l’écouter tout en lisant ce petit livre. Ca peut aider.

Je ne sais pas qui voudra lire cet éloge, d’ailleurs l’auteur n’est pas dupe « Aujourd’hui encore les Français qui disent préférer le jazz à toute autre musique ne sont pas très nombreux (entre 3 et 5%, selon les sondages) » et pour être totalement franc avec vous, je ne suis pas certain que ce bouquin soit l’aiguillon parfait pour vous y inciter. L’auteur me pardonnera cette légère réserve si j’ajoute que lire ou ne pas lire n’est pas la question, l’essentiel étant que vous tendiez une oreille vers cette musique multiple, car il n’y a pas « un » jazz mais des « jazz » et qu’il n’est pas possible que rien ne vous convienne dans le tas !

 

« Je suis né en 1954. J’insiste. Mais je suis de ce jazz-là, de l’après-guerre à la guerre froide. Pour toujours. Je répète. J’entends la trompette de Dizzy Gillespie scander la mélodie de Night In Tunisia avant une époustouflante envolée… et mon époque est trouvée. Mon époque de rêve. De mes rêves les plus tenaces. Je suis français donc, à défaut d’être à Chicago, je vais à Saint-Germain-des-Prés, j’y promène mon spleen, mon blues existentiel, le pavé est luisant comme une photo noir et blanc de Dennis Stock. (…) je suis ici et pourtant je suis ailleurs. Magie de cette musique-là : elle fait voyager dans le temps aussi. »

 

 

Didier Pourquery Didier Pourquery   Petit éloge du jazz   Folio   - 116 pages –

 

 

 

 

 

 

 

« Retrouvez tous les morceaux, les albums cités et les films cités dans ce livre sur la chaine YouTube du Petit éloge du jazz » [p.116]

07:51 Publié dans MUSICAL | Tags : didier pourquery | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Écrire un commentaire