compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2022

Philip K. Dick : Radio libre Albemuth

philip k. dickPhilip Kindred Dick, né en 1928 à Chicago et décédé en 1982 à Santa Ana en Californie, est un auteur américain de romans, de nouvelles et d'essais de science-fiction, l’un des meilleurs du genre, mon préféré entre tous. On lui doit Le Maître du Haut Château ou encore Ubik par exemple et le cinéma a adapté certains de ses textes pour nous offrir Blad Runner avec Harrison Ford, Total Recall avec Arnold Schwarzenegger, Minority Report avec Tom Cruise etc.

Pour commémorer la disparition de l’écrivain il y a quarante ans, plusieurs éditeurs vont ressortir des bouquins de Philip K. Dick comme ce Radio libre Albemuth, roman écrit en 1976 mais publié à titre posthume en 1985, dans une nouvelle traduction. Ce roman est le prélude à La Trilogie divine, livres écrits entre 1976 et 1982, à savoir : SIVA, L'Invasion divine et La Transmigration de Timothy Archer.

Une dystopie dans laquelle l’écrivain se met en scène : L’Amérique est désormais dirigée par Ferris F. Fremont, « avec son visage renfrogné et ses grosses bajoues » qui ne « s’est pas contenté de s’emparer du pays, il s’est aussi emparé des esprits. Et les a avilis » (mais, on dirait… ? Oui mais non, car ici c’est Nixon qui est visé). Ses milices surveillent tout à travers tout le pays. A Berkeley, Philip K. Dick commence à avoir du succès avec ses livres tandis que son ami Nicholas Brady bosse dans le secteur du disque. Lorsque celui-ci commence à faire des rêves étranges ou à recevoir des messages durant son sommeil, la situation prend une tournure singulière…

Au début les rêves de son ami ne sont pour Phil que signes de fatigue mais quand ils deviennent prémonitoires, proches d’expériences paranormales, comme instillés par une autorité supérieure et que ce même esprit amical sauve de la mort le fils de Nicholas, l’écrivain doit en convenir, son ami est en liaison avec Dieu ? des Extraterrestres ? Connection qui s’avère avoir pour but, amener Nicholas à entrer dans la résistance pour combattre Fremont !

Dans l’univers de Dick il y a le Monde libre, l’Amérique (le Bien), et le communisme, l’URSS, (le Mal), or cette dualité est mise à mal avec Ferris F. Frémont (FFF=666=le signe de la Bête) dirigeant du monde libre. A moins que celui-ci ne cache un terrible secret ? Secret qui aurait été percé par cette entité venue à notre aide… ?

Le combat entre le Bien et le Mal est fait de mouchards, d’intimidations, de morts soudaines et de rétablissements de santé inexplicables, de satellites émettant vers la Terre, de messages subliminaux, message mystico-religieux, toute la panoplie des armes qui effraient l’esprit cartésien.  

Un bon roman pour me remettre en appétit de Philip K. Dick, car j’en ai d’autres sous le coude pour plus tard.

 

 

« - Il ne fait pas partie d’Aramchek, répondit Vivian avant de se tourner vers moi. Nous allons te laisser la vie sauve, Phil, nous publierons sous ton nom des livres rédigés par nos services. Nous y travaillons depuis des années, certains sont déjà prêts. Ton style est facile à imiter. On ne t’autorisera à t’exprimer en public que pour confirmer que ce sont bien tes livres. A moins que tu ne préfères qu’on t’abatte ? – Abattez-moi, dis-je. Espèces d’enfoirés. - Les livres seront publiés, poursuivit Vivian. (…) Tes premières œuvres contiendront encore quelques-unes de tes opinions subversives, mais tu commences à te faire vieux, personne ne s’étonnera de te voir te ramollir. »

 

 

philip k. dickPhilip K. Dick   Radio libre Albemuth   Folio  - 377 pages -   

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) et préfacé par Emmanuel Jouanne

Edition définitive établie par Gilles Goullet

07:00 Publié dans SF | Tags : philip k. dick | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Je ne me souviens même plus si j'ai lu celui-là, mais je suis une inconditionnelle de ce doux dingue (ou fou furieux?) bref, du Pape de la SF :-)

Écrit par : Sibylline | 10/01/2022

Répondre à ce commentaire

Moi aussi j’ai du mal à me rappeler si j’ai lu tel ou tel livre de Dick, il faut dire que j’ai lu le plus gros de son œuvre dans les années 70… heureusement que je tiens un fichier de toutes mes lectures !
Sinon, sache que j’ai 3 autres bouquins sous le coude dont je parlerai dans les prochaines semaines.

Écrit par : Le Bouquineur | 10/01/2022

Bonne nouvelle !

Écrit par : Sibylline | 10/01/2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire