compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2022

Catherine Clément : Légendes et contes traditionnels de l’Inde

Catherine Clément, La Fontaine,  Catherine Clément (parfois Catherine Backès ou Catherine Clément-Backès), née en 1939 à Boulogne-Billancourt, est une philosophe et femme de lettres française. Elle séjourne quatre années en Inde, de 1987 à 1991, épouse de l’ambassadeur de France, d’autres voyages suivront. A l'époque elle a déjà publié cinq romans et huit essais. L'Inde lui inspirera plusieurs ouvrages et elle est aujourd'hui membre du Forum franco-indien qui s’efforce de « changer l’image de marque de l’Inde en France ».

Légendes et contes traditionnels de l’Inde qui vient de paraître est un recueil de courts récits, deux ou trois pages, contes ou fables, se concluant par une sentence morale ou une leçon de sagesse.

Comme dans les fables du genre de celles de La Fontaine, le plus souvent ce sont des animaux qui en sont les acteurs principaux, animaux aux comportement humains comme il se doit, mais si chez l’un il y avait des renards, corbeaux, tortues, ici ce sont plutôt des lions, des pythons et des éléphants. Princesses, monarques, pauvres paysans, vieux sages complètent ce tableau souriant et charmant.

Le bouquin s’apparente à ceux qu’on classe parmi les « beaux livres » : grand format, beau papier, chaque conte est accompagné d’une gravure pleine page, reproductions de miniatures mogholes typiques de l’art indien.   

Pour conclure, bof ! bof ! tout cela est bien gentil mais sans plus, la forme est pour les enfants et le fond pourra éventuellement être médité par les plus âgés. Un bouquin idéal pour cette période de fêtes familiales et occuper les petits, d’ailleurs je vais vous laisser car j’entends les gamins m’appeler « Papy, une histoire, une histoire… ! »

 

« Le roi ignorait que tous les insectes dans leur jeunesse deviennent des vers ou des larves quand leurs œufs sont éclos. Il n’y eut donc plus de papillons. Plus d’abeilles non plus, et le monarque se trouva soudain privé de miel. « Qu’est-ce qui se passe ? tonna-t-il. Je n’ai plus de galettes au miel depuis trois jours. – C’est qu’il n’y a plus de miel dans le royaume, Sire. – Comment cela se fait-il ? – C’est qu’il n’y a plus d’abeilles, Sire. C’est à la suite de l’ordre de votre Majesté contre les larves. – Les abeilles sont donc des larves ? – Elles commencent par l’être, Sire. » Le roi l’ignorait. Il fut dépité. »

 

 

Catherine Clément, La Fontaine,  Catherine Clément   Légendes et contes traditionnels de l’Inde   Presses du Châtelet  - 190

pages - 

Écrire un commentaire