compteur de visite

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2022

Franz Kafka : Blumfeld, un célibataire plus très jeune

franz kafkaFranz Kafka (1883-1924) est un écrivain austro-hongrois de langue allemande. Connu pour ses romans Le Procès et Le Château, ainsi que pour ses nouvelles comme La Métamorphose, Il est considéré comme l'un des écrivains majeurs du XXe siècle.

Recueil de quatre nouvelles écrites en 1914-1915, Blumfeld, un célibataire plus très jeune, vient de paraître dans une collection de poche.

L’Instituteur de village : Une taupe géante a été découverte et l’instituteur rédige un rapport moqué par la communauté scientifique ; un négociant de la ville veut prendre sa défense mais s’attire son inimitié. Le Substitut : Un substitut plein de prétentions se verrait bien promu. Les Chevaux d’Elberfeld : Un étudiant veut analyser le comportement d’une certaine race de chevaux.

Je n’ai rien pigé à ces textes ! Le premier était prometteur mais s’enlise dans je ne sais quoi et tous semblent incomplets ou pas terminés.

Enfin, le texte qui donne son nom au livre, Blumfeld, un célibataire plus très jeune, le plus long et de loin : Un célibataire aimerait combler sa solitude, prendre un chien ? Mais ils sont trop sales et contrarieraient ses habitudes. Son ennui est brusquement distrait lorsque deux petites balles envahissent son minuscule logement et sautent partout, animés par leur propre volonté ! Je commençais à me réjouir devant cette lecture insolite, mais patatras ! Kafka dévie de sa route et nous retrouvons Blumfeld à son travail, où il se plaint de l’ampleur de sa tâche qui n’est pas reconnue par son supérieur, tout en gendarmant ses stagiaires flemmards… Une nouvelle en deux parties sans lien coordonné mais qui contenait matière à quelque chose d’intéressant.

Je ne comprends pas le but recherché par l’éditeur avec cette édition qui d’habitude permet à un prix minime d’entrer dans l’œuvre d’un écrivain pour donner l’envie de poursuivre avec des textes plus élaborés. Ici, c’est tout le contraire, aucune explications ou notes pour éclairer ces textes, si je n’avais déjà lu Kafka, après cette lecture je le fuirais ! Moralité, Kafka oui, ce livre non !

 

« En revanche Blumfeld veut uniquement un compagnon, un animal dont il n’ait pas à s’occuper beaucoup, auquel à l’occasion même un coup de pied ne fasse pas de mal, qui au besoin puisse aussi bien passer la nuit dans la rue, mais qui en revanche, quand Blumfeld en a envie, soit là pour aboyer, gambader et lui lécher la main. Voilà le genre de chose que veut Blumfeld mais comme il se rend compte que ça ne peut s’obtenir qu’au prix d’inconvénients excessifs, il y renonce, non sans que son caractère tatillon ne l’incite de temps à autre, par exemple ce soir, à envisager derechef le même problème. »

 

 

franz kafkaFranz Kafka   Blumfeld, un célibataire plus très jeune   Folio  - 91 pages -    

Traduit de l’allemand (Autriche) par Bernard Lortholary

07:00 Publié dans NOUVELLES | Tags : franz kafka | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Effectivement, le projet éditorial reste nébuleux, semble-t-il... D'accord, il y aura des acheteurs curieux, mais s'ils sont déçus, est-ce productif ?

Écrit par : Kathel | 16/06/2022

Répondre à ce commentaire

C’est bien là tout le problème, puisque cette collection à mini-prix doit inciter à lire l’auteur ! Souvent le monde de l’édition est bien décevant… snif !

Écrit par : Le Bouquineur | 16/06/2022

Écrire un commentaire